Recherche

Accueil


Bienvenue sur mon site.

Vous y trouverez la présentation de mes activités et quelques illustrations de chacune d’entre elles.

Bien cordialement.

Fabien Dunand


Nouvelle parution

Sous les projecteurs de l’actualité, les Suisses découvrent quelquefois avec stupeur, déception ou colère, les failles de leur personnel politique. Une conseillère d’Etat ne devrait pas dire ça illustre notamment le double jeu, les arrangements avec la vérité, les petits mensonges entre amis qui sont parfois la trame d’une carrière politique.

Avec Jacqueline de Quattro, « c’est trente minutes pour un projet de com et trois minutes pour un projet de loi ». Voilà ce qui se dit par exemple dans les couloirs du Département de la conseillère d’Etat vaudoise. Lors d’une intervention au Grand Conseil de Nuria Gorrite, alors députée, la ministre fait savoir à la tribune que « c’est l’heure de l’apéro ». On a les priorités qu’on peut. Ce qui n’empêche pas Jacqueline de Quattro de tacler ses collègues de parti quand ça l’arrange. « Parfois, lance-t-elle un jour aux députés, le PLR roupille à Berne… »

Au-delà des anecdotes, Une conseillère d’État ne devrait pas dire ça dresse le bilan politique de la conseillère d’État sur la base de ses propos dans les médias, de ses publications sur Facebook et des travaux du Grand Conseil. Le bilan est confondant. Même sur les sujets dont elle fait ses atours : la promotion de la femme, la réforme de la police, l’aménage- ment du territoire, il y a comme un grand écart entre le dis- cours et la réalité..


Plaisirs gastronomie & voyage

Contributions récentes:

Le portrait de quatre personnalités suisses autour de la table: Frank Siffert, Jérôme Aké Béda, Franco Villa et Claude Lässer..

A la table de
Frank Siffert
A la table de
Jérôme Aké Béda
A la table de
Franco Villa
A la table de
Claude Laesser


Pensées

Aller au haut