Les mains dans la com’

Bienvenue sur le site de Fabien Dunand.

J'ai intitulé ce site « Les mains dans la com’ » parce que je les ai eues, d'une manière ou d'une autre, dès l'âge de 18 ans. Pigiste à la rubrique locale de journaux genevois pendant mes études de science politique, reporter à Radio suisse internationale, à Berne, producteur du journal du matin à la Radio suisse romande, chargé de cours sur les médias à l’Université de Genève, directeur-rédacteur en chef de 24 heures, conseiller en communication… Avoir « Les mains dans la com’ » , formation doublée d’une expérience multiple – j’ai aussi été syndic de ma commune – m’a notamment permis de mener à bien de nombreux projets auprès d’institutions publiques, communales et cantonales, en Suisse romande.

En librairie

Livre "Restaurant Hôtel de Ville de Crissier" Auteur Fabien Dunand - Editions Attinger SA
Restaurant Hôtel de Ville de Crissier

Restaurant de L’hôtel de Ville de Crissier
Une histoire unique au monde

Fredy Girardet a marqué son temps. Il est à la gastronomie d’aujourd’hui ce que César Ritz est à l’hôtellerie de la Belle Époque. Il y a un avant et un après l’Hôtel de Ville de Crissier.  

Table d’exception, cuisine de légende, c’est autre chose encore qui fait de l’ancienne auberge que tenait son père, Benjamin Girardet, un restaurant unique au monde. C’est d’avoir inscrit son savoir-faire dans la durée, d’avoir toujours su conserver ses trois étoiles, la meilleure note au Gault&Millau et la reconnaissance unanime de ses pairs au travers d’une succession de chefs sans aucun lien de parenté entre eux.

Quatre chefs « triples étoilés », Fredy Girardet, Philippe Rochat, Benoît Violier, Franck Giovannini, qui se succèdent dans le même restaurant sans autre lien que l’excellence, c’est bien un cas unique dans l’histoire de la gastronomie. Depuis plus d’un demi-siècle, on cultive à Crissier la même philosophie de la cuisine, chaque chef réalisant à sa manière le mariage de l’immuable et de l’inédit dans les assiettes.

C’est cette fabuleuse histoire que ce livre raconte.

Restaurant
de L’hôtel de Ville de Crissier
Une histoire unique au monde

Fredy Girardet a marqué son temps. Il est à la gastronomie d’aujourd’hui ce que César Ritz est à l’hôtellerie de la Belle Époque. Il y a un avant et un après l’Hôtel de Ville de Crissier.  

Table d’exception, cuisine de légende, c’est autre chose encore qui fait de l’ancienne auberge que tenait son père, Benjamin Girardet, un restaurant unique au monde. C’est d’avoir inscrit son savoir-faire dans la durée, d’avoir toujours su conserver ses trois étoiles, la meilleure note au Gault&Millau et la reconnaissance unanime de ses pairs au travers d’une succession de chefs sans aucun lien de parenté entre eux.

Quatre chefs « triples étoilés », Fredy Girardet, Philippe Rochat, Benoît Violier, Franck Giovannini, qui se succèdent dans le même restaurant sans autre lien que l’excellence, c’est bien un cas unique dans l’histoire de la gastronomie. Depuis plus d’un demi-siècle, on cultive à Crissier la même philosophie de la cuisine, chaque chef réalisant à sa manière le mariage de l’immuable et de l’inédit dans les assiettes.

C’est cette fabuleuse histoire que ce livre raconte.
Livre "Restaurant Hôtel de Ville de Crissier" Auteur Fabien Dunand - Editions Attinger SA

En Librairie

Restaurant de L’hôtel de Ville de Crissier
Une histoire unique au monde

Fredy Girardet a marqué son temps. Il est à la gastronomie d’aujourd’hui ce que César Ritz est à l’hôtellerie de la Belle Époque. Il y a un avant et un après l’Hôtel de Ville de Crissier.  

Table d’exception, cuisine de légende, c’est autre chose encore qui fait de l’ancienne auberge que tenait son père, Benjamin Girardet, un restaurant unique au monde. C’est d’avoir inscrit son savoir-faire dans la durée, d’avoir toujours su conserver ses trois étoiles, la meilleure note au Gault&Millau et la reconnaissance unanime de ses pairs au travers d’une succession de chefs sans aucun lien de parenté entre eux.

Quatre chefs « triples étoilés », Fredy Girardet, Philippe Rochat, Benoît Violier, Franck Giovannini, qui se succèdent dans le même restaurant sans autre lien que l’excellence, c’est bien un cas unique dans l’histoire de la gastronomie. Depuis plus d’un demi-siècle, on cultive à Crissier la même philosophie de la cuisine, chaque chef réalisant à sa manière le mariage de l’immuable et de l’inédit dans les assiettes.

C’est cette fabuleuse histoire que ce livre raconte.

En vitrine

Couverture du livre "Une conseillère d’État ne devrait pas dire ça - Auteur: Fabien Dunand - Editions Attinger SA
Une conseillère d’État
ne devrait pas dire ça

Editions Attinger SA - 192 pages
Mai 2019
Livre "Envie d'Islande" Auteur: Fabien Dunand - Editions Attinger SA
Envie d'Islande
Editions Attinger SA - 176 pages
Mai 2016
Liivre "François Lachat  Bâtisseur d’État" - Auteur: Fabien Dunand, Attinger SA
François Lachat Bâtisseur d’État
Editions Attinger SA - 272 pages
Décembre 2015

Conseils d'ami.

Pour garder à l'esprit quelques règles les plus élémentaires de la communication. 
Smartphone - Photo de Gerd Altmann de Pixabay
Smartphone - Photo de Gerd Altmann de Pixabay
Déçus par leur éviction du pouvoir, à la suite d’un revers électoral ou de la perte d’une fonction en vue, les politiques sont nombreux à dire : « Merci, j’ai donné, je vais me concentrer sur autre chose ou je vais faire de la politique autrement. » C’est humain, parfaitement compréhensible, et on ne voit pas pourquoi ils ou elles n’auraient pas le droit de le dire et de le faire....

Conseils d'ami.

Pour garder à l'esprit quelques règles les plus élémentaires de la communication. 
Smartphone - Photo de Gerd Altmann de Pixabay
Smartphone
Photo de Gerd Altmann de Pixabay
Déçus par leur éviction du pouvoir, à la suite d’un revers électoral ou de la perte d’une fonction en vue, les politiques sont nombreux à dire : « Merci, j’ai donné, je vais me concentrer sur autre chose ou je vais faire de la politique autrement. » C’est humain, parfaitement compréhensible, et on ne voit pas pourquoi ils ou elles n’auraient pas le droit de le dire et de le faire....

Conseils d'ami.

Pour garder à l'esprit quelques règles les plus élémentaires de la communication. 
Smartphone - Photo de Gerd Altmann de Pixabay
Smartphone - Photo de Gerd Altmann de Pixabay
Déçus par leur éviction du pouvoir, à la suite d’un revers électoral ou de la perte d’une fonction en vue, les politiques sont nombreux à dire : « Merci, j’ai donné, je vais me concentrer sur autre chose ou je vais faire de la politique autrement. » C’est humain, parfaitement compréhensible, et on ne voit pas pourquoi ils ou elles n’auraient pas le droit de le dire et de le faire....